Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 18:19
D’après le calendrier nous sommes en automne, mais à la vue du thermomètre, nous n’en n’avons pas terminé complètement avec l’été. Donc des trouvailles pour composer une dînette demi-saison et composer avec la météo aussi.

Apéritif :
Raisin noir piqué dans un cube de bon gruyère, comté ou brebis
Coupez le fromage en cube, transpercez d’un cure-dent le grain de raisin et piquez dans le cube de gruyère.


bien alignés !

Graines de courge grillées (nettement meilleur que les pistaches ou graines de tournesol, pas de décorticage, on n’est pas des perruches non plus !).
1 sachet de graines de courge (à la boutique bio). Faites griller à sec la quantité désirée dans une crêpière en remuant. Laisser refroidir dans un plat puis salez. Le reste vous servira pour saupoudrer des salades...

Miomiom-schrounch

Le classique roulé jambon-fromage frais
2 tranches de jambon blanc  que vous épongez bien, puis tartinez de fromage ail-fines-herbes ou noix. Enroulez-les sur elles-mêmes dans le sens de la longueur, emballez-les dans de l’aluminium bien serré. Réservez au fridge puis au moment de servir coupez-les en rondelles de 2 cm.



La soupe de carotte, orange à l’infusion de cumin
(ingrédients pour deux personnes).

La soupe de carotte à l’orange est devenue un classique car elle se déguste aussi bien chaude (à l’automne) que froide (en été). On en est où là, hein ? Comme ça me tentait depuis un moment, je me suis lancée et franchement ça épate bien la galerie cette petite douceur...

4 grosses carottes
1 orange
1 bouillon de volaille
sel, sucre, cumin en graines (carvi)
Pour la déco-accompagnement :
2 tranches de pain complet croustillant
4 tranches de lard fumé

Épluchez les carottes et coupez-les en grosses rondelles. Mettez-les dans une casserole, ajoutez un cube de bouillon de volaille et ajoutez de l’eau à hauteur des carottes. Faites chauffer.
Bien évidemment suivant votre mode de cuisson : gaz, électrique, halogène (y’a pas de plaisir), induction ça peut varier du simple au double. Avec ma gazinière, ça a pris environ 1/2 heure pour que les carottes soient cuites, c’est-à-dire qu’elles s’écrasent sous la fourchette sans faire de la purée.

Pendant la cuisson, pressez l’orange, grillez le lard à sec .

Ensuite munissez-vous de votre robot-mixer-plongeur et tel David Guetta derrière ses platines : 1 2, 3 mixez !  J’en ai profité pour repeindre ma cuisine et ma chemise à la Jackson Pollock (qu’est-ce qu’on s’amuse !). Ajoutez à la soupe de carottes le jus d’orange, puis dans une boule à thé (ou l’ustensile qui vous sert à infuser) mettez l’équivalent d’une petite cuillère à café de cumin et laissez tremper dans la soupe le temps qu’elle refroidisse.

Goûtez et ajoutez suivant vos goûts du sel et/ou du sucre. Retirez l’infusette de cumin quand l’arôme de celui-ci se sera diffusé à votre convenance.

Vous pourrez déguster cette soupe froide ou chaude (et donc tout préparer à l’avance et réchauffer ensuite, comme une grosse feignasse quelqu'un d'organisé). Pour l’accompagner, j’ai disposé sur une galette  de pain complet croustillant au sésame (de chez Ikéa, rayon bouffe) deux tranches de lard fumé, préalablement grillé à sec et réchauffé au micro-ondes sur du salopin.

La réputation de la carotte n'étant plus à faire tant au niveau de la couleur des cuisses des perruches, que sur l'amélioration virtuelle de l'amabilité du pitbull et surtout sur l'acuité visuelle de la tourangelle (800 € pour les nouvelles lunettes, c'est donné !).

Sur ce, mes lapins, goûtez-moi ça !



épine noire

Partager cet article

Repost 0

commentaires