Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 19:05

Houlà mais y’a une faute là ? C’est fait exprès car ce n’est pas la recette traditionnelle du poulet basquaise. Alors comme je n’ai pas envie de me retrouver avec une bombe sous le paillasson par nos amis indépendantistes, je préfère feinter...

 

La recette traditionnelle vous la trouverez où je pense (Gougueule) mais comme ce n’est pas la saison des tomates, aubergines etc... et que je suis plutôt partisane de passer plus de temps à table qu’en cuisine (et que découper un poulet cru c’est chiant), voici le poulet basquaise version rapide et fastoche.

 

Pour  8 copains qui se tiennent bien à table :

- 1 filet (épais) de poulet par personne

- 3 à 4 cubes de bouillon de volaille (ou de poule)

- 1 cube de Kubor

- 1 grosse boîte de ratatouille ou de piperade (on va quand même pas éplucher des légumes qui ne sont pas de saison nan mais !)

- 1 bocal de tomates séchées

- de l’huile, du beurre, des épices...

- du riz en accompagnement

 

 

La veille :

Découpez les filets en grosses bouchées. Dans une grande cocotte faites fondre un mélange beurre & huile d’olive, jetez- y les cubes de bouillon et de Kubor. Écrasez bien le tout et ajoutez les morceaux de poulet. Mélangez bien et faites revenir les morceaux de poulet en les enrobant de cette mixture.

 

Pendant ce temps, faites bouillir de l’eau (Qui en 2012 n’a pas de bouilloire en permanence sous la main ? Je veux des noms !).

 

Bon, le poulet a blanchi (comptez 10 minutes) ? On arrête là la cuisson et on verse l’eau bouillante pour juste recouvrir le poulet. On pose le couvercle sur la cocotte et c’est fini pour aujourd’hui. Il va terminer de cuire tout seul en gardant les arômes et surtout son moelleux.

 

Vous pouvez aller vous avachir devant une connerie télévisuelle (pléonasme) ou mettre la table pour vos invités pour demain.

 

Le lendemain sortez avec une écumoire les morceaux de poulet et jetez le jus de la cocotte. 

 

Coupez les tomates séchées en petits morceaux. Ouvrez la boîte de ratatouille ou piperade (ça va c’est pas trop dur ? Tout le monde suit ?). Faites cuire du riz que vous réchaufferez au micro-ondes au moment de servir (c’est bon, les puristes sont en train de taper sur gougueule “comment fabriquer une bombe artisanale à glisser sous le paillasson”).

 

Mettez un filet d’huile d’olive dans la cocotte, les légumes (la boîte + les tomates) et le poulet. Ajoutez du poivre, des aromates. Mélangez tout ça sans faire chauffer. Une-demi heure avant de passer à table, faites chauffer doucement en remuant de temps en temps (laissez le couvercle, ça va plus vite).

 

Servez chaud-bouillant à l’assiette accompagné de riz basmati (moulé dans un ramequin parce que c’est plus classieux).

 

Alors poulet basquaise ou poulet basquèze ? Les grands chefs appellent ça : un classique revisité. Je n’ai pas cette prétention et bon, je vous laisse j’ai une bombe à désamorcer...

 

 

basqueze


 

Dites donc les Rabelaisines, on aurait pas oublié un anniversaire ? Et wé, 5 ans tout de même...

 

Épine noire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vera 13/03/2012 11:27


Je vais surement essayer. Je vous tiens informer de résultats.